Ecrit le par dans la catégorie Gazette du sextoy.

Voici la huitième édition de la gazette du sextoy, avec des parcs d’attractions érotiques, du porno en réalité virtuelle, des sextoys-émojis et des robots innocents pervertis.

CamasutraVR réalise du porno en VR interactif

Les vidéos porno en VR que l’on peut voir actuellement sont des filmées à 360 degrés : en tournant la tête, le spectateur peut changer son angle de vue à souhait, mais il ne peut ni se déplacer dans la scène, ni interagir avec celle-ci. Mais CamasutraVR s’apprête à changer cela, en numérisant l’actrice Annika Albrite (que l’on voit en plein tournage sur la photo ci-contre) et ses mouvements dans un studio futuriste, afin d’en faire la star d’un porno en VR complètement interactif.

 

Le spectateur sera non seulement présent dans la scène, mais il pourra aussi interagir avec l’avatar de la pornstar, le toucher, le voir réagir au contact et avoir des rapports sexuels virtuels avec  celui-ci, par le biais de sextoys connectés.

Lire la suite »

1 Commentaire

Ecrit le par dans la catégorie Sexualité.

Comme tous les blogueurs, nous recevons régulièrement des communiqués de presse destinés à promouvoir tel site ou tel nouveau produit, bien sûr toujours présenté comme un concept révolutionnaire, encore unique dans sa catégorie. C’est pourquoi celui du site Mmmmmm.fr n’avait pas réellement attiré mon attention, jusqu’à ce que Lui le repêche dans un recoin de la boîte mail d’Objets de Plaisir.

Mmmmmm, conçu par les créateurs du site “Vends ta culotte”, serait donc “le premier site internet qui permet aux femmes de rencontrer des hommes prêts à réaliser leurs fantasmes“.

Panique. Je vous entends d’ici… Ah bon, les sites de rencontres n’ont pas encore été inventés ? Et pour celles qui rêvent plutôt d’une orgie entre meufs, sans l’ombre d’un pénis à l’horizon, on fait comment ? Pas de sites de rencontres ? Mais on est en quelle année, du coup ? Pour pécho, je vais devoir me rabattre sur 3615 ULLA ? Et celles qui préféreraient faire un câlinou à la Tour Eiffel ? La tour Eiffel n’a pas de minitel, si ?

Clamer le preum’s sur la rencontre de plans cul en ligne était certes quelque peu cavalier, mais il n’empêche que Mmmmmm propose un concept novateur : les femmes publient leurs fantasmes, et ceux (ou celles, en fonction du choix de la fantasmeuse) qui souhaitent les assouvir doivent candidater dans l’espoir d’être l’heureux élu.

Intriguée, je me suis donc inscrite sur Mmmmmm, pour voir.

Lire la suite »

12 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

Le désormais célèbre Womanizer n’est plus unique en son genre : peu à peu, d’autres vibros cumulant micro-pulsations et effet de succion sur le clitoris font leur apparition.

En matière de sextoys aspirateurs à clito, mon anatomie semble moins réceptive que la moyenne. Si de nombreuses femmes disent atteindre le septième ciel en toutes circonstances avec le Womanizer (y compris le premier du nom), qu’elles considèrent comme le Graal des sextoys, en ce qui me concerne, je suis beaucoup plus mitigée quant à ce type de sextoys : sur moi, l’efficacité dépend bien entendu du modèle, mais également de la position et du contexte dans lequel je les utilise. Je vais donc comparer ces vibros avec davantage de recul.

Le premier que j’ai essayé est la “Fontaine de Jouvence”, de la marque Noire Fontaine. Cet aspire-clitoris, dont le nom pourrait être celui d’une crème anti-rides miraculeuse, n’est pas le seul dont je vais vous parler : ensuite viendront les nombreuses déclinaisons du Satisfyer. Mais chaque chose en son temps.

Voici le test de la “Fontaine de Jouvence”, grâce à la boutique Neoplaisir.

Lire la suite »

2 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Érotisme.

Des sculptures phalliques de la préhistoire aux photographies érotiques contemporaines, sauf censure, le sexe a toujours été une source d’inspiration prolifique pour l’art. Un ingrédient quasi-essentiel, tant et si bien que certains artistes ont pris la chose au premier degré. Plutôt que de se contenter de représenter le sexe, pourquoi ne pas intégrer son propre sexe à l’œuvre, en l’utilisant en tant qu’instrument de création ?

Faisons ensemble un petit tour d’horizon des gens qui font de l’art avec leurs parties génitales. Littéralement.

 

Pricasso, peintre avec son pénis

Sur AVN, on peut lire une interview de Pricasso, l’homme qui réalise des tableaux avec sa bite en guise de pinceau. Pricasso pratique cet art depuis 2003. Il a d’abord commencé en privé, puis s’est mis à réaliser ses performances dans des clubs libertins, des expos érotiques et des shows pour adultes, et est désormais mondialement connu.

Lire la suite »

7 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

La boutique Neoplaisir nous a envoyé le Viper, de la marque Minds of Love, un vibro clitoridien ultra-puissant rechargeable de type “wand”.

Nous avons déjà eu affaire à des sextoys de cette marque, un rabbit nommé Seducer, et le Cloud Orchid, un petit vibromasseur : tous deux se sont avérés sympathiques, mais pas des foudres de guerre en matière d’intensité des vibrations. Sur se point, le Viper s’annonce beaucoup plus sérieux. Et il a une particularité, qui le distingue des autres baguettes magiques. En effet, sa tête vibre, jusque-là, rien d’étonnant, mais, telle celle d’un serpent à sonettes, sa “queue” vibre également.

Ce sextoy est-il un concurrent digne de ce nom pour le Fairy ou le Magic Wand ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Lire la suite »

3 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

Cela faisait un bail que je n’avais pas découvert de nouveau gode phallique réaliste. Le Gary O2, de la marque Tantus, est le dernier candidat en date dans ma boîte à sextoys.

Frérot du Max O2, large godemiché réaliste à mini-coucougnettes, Gary, plus long, mais un peu moins épais, est, lui aussi, un sextoy en silicone bénéficiant d’une densité variant selon la zone : ferme à la base et au centre, moelleux à l’extérieur.

Si l’expression marseillaise “oh garri !”, pas vraiment empreinte de sexytude, a tendance à nous venir à l’esprit en entendant ce nom, il faut savoir qu’en anglais, selon l’Urban Dictionary, “gary” est un terme familier désignant un homme plus au moins idéal, sexy, drôle, attentionné, doué au lit, bref, doté de moult qualités. C’est aussi le nom de l’escargot de Bob l’éponge, mais là, je m’égare.

Avec ses 21 centimètres, Gary est surtout un très long pénis. Voici le test de ce sextoy, grâce à la boutique Kisskiss.ch.

Lire la suite »

1 Commentaire

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

Une machine est-elle capable de prodiguer un cunni ? A l’heure des sextoys connectés ou dotés d’une intelligence artificielle, cette question peut sembler absurde… Et pourtant, pour l’instant, aucun toy ayant relevé le challenge n’est réellement parvenu à ses fins. Le cunni serait-il une technique exclusivement réservée aux humains ?

J’ai un nouveau cobaye, prétendant au titre, sous la main : le Sqweel Go, un simulateur de sexe oral conçu par la boutique Lovehoney.

A l’instar de l’Ora de LELO (qui n’a pas réussi sa mission), le Sqweel Go est un simulateur de cunnilinctus (ou cunnilingus, selon les dictionnaires). Mais son principe est totalement différent : il ne vibre pas, et est muni de petites langues, fixées à une roue tournante, qui viennent, l’une après l’autre, “lécher” le clitoris. Une mini fucking machine pour votre clitoris, en quelque sorte.

Voici le test du Sqweel Go.

Lire la suite »

5 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Gazette du sextoy.

Voici la septième édition de la gazette du sextoy, avec des œufs de Pâques dans l’anus, des histoires de dinosaures sodomites de l’espace nominées pour des prix littéraires, encore une dose de tentacules, des organes génitaux cyborg et des spermatozoïdes médecins équipés de petits chapeaux.

Un robot doté d’un cycle menstruel

Evatar est un robot qui a un cycle menstruel. En lisant ce titre, j’ai d’abord pensé qu’il était question d’une statue laissant échapper un liquide rouge tous les mois, quelque part au fin fond d’un musée d’art moderne. Mais la réalité est bien plus science-fictionnesque que ce que j’imaginais. En effet, Evatar est un appareil reproductif féminin cyborg.

Evatar, le robot menstruel

Lire la suite »

2 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Sextoys.

J’apprécie énormément les sextoys en verre : non contents d’être agréables au regard, ces objets de plaisir délicats ouvrent la porte à des jeux de sensations étonnants. C’est pourquoi, lorsque j’ai vu le Purple Lover chez Lilou Plaisir, j’ai aussitôt eu envie de l’essayer.

Le Purple Lover, de la marque allemande Glassvibrations (dont nous avons déjà testé quelques spécimens), est un joli gode en verre violet, aux airs de baguette féerique. Il est beau, il est gros, et sa courbure, certes plus modeste que celle de la Pure Wand, mais néanmoins marquée, semble le destiner à la stimulation du point G.

Voici le test du Purple Lover.

Lire la suite »

7 Commentaires

Ecrit le par dans la catégorie Gazette du sextoy.

Voici la sixième édition de la gazette du sextoy, avec des dinosaures qui s’accouplent, des problèmes de sextoys connectés, des love dolls intelligentes et des godemichets pour ouvrir vos chakras.

La vie sexuelle des dinosaures

Le youtubeur DirtyBiology s’est attaqué à la question qui nous taraude tous : Comment les dinosaures faisaient-ils du sexe ? Avaient-ils un pénis ? Un cloaque ? Quels étaient leurs critères de sexytude ? Et les dinos dotés de piques, comme les stégosaures, comment parvenaient-ils à s’accoupler sans se blesser ? Quant aux plus lourds, ils ne galéraient pas trop avec le kama-sutra ?

Un fossile n’a plus d’appareil génital. On ne peut donc qu’établir des spéculations, en se basant sur les espèces actuelles proches, telles que les crocodiles et les oiseaux, et sur des détails morphologiques du squelette.

Lire la suite »

6 Commentaires